Prétentio

Le support de création est également le support de diffusion.

Un moment pour soi, parce que la pratique d’une activité artistique peut libérer de l’empreinte du quotidien sans nous en soustraire. La pratique évolue vers une démarche artistique qui s’intéresse au ‘Me’ du Psychiatre américain  Mark Epstein dans A guide to getting over yourself, qui nous invite à nous intéresser à notre egoavant tout : « the one affliction we have in common ».

« Ce qui m’étonne, c’est le fait que dans notre société l’art est devenu quelque chose qui n’est en rapport qu’avec les objets et non pas avec les individus ou avec la vie (…). Mais la vie de tout individu ne pourrait-elle pas être une œuvre d’art ? Pourquoi une lampe ou une maison sont-ils des objets d’art et non pas notre vie ? » M.Foucault, Quarto Gallimard (1994/2001), A propos de la généalogie de l’éthique : aperçu du travail en cours, Dits et écrits, n°326, p.392. Et dans le contexte Californien post 68 décrit par Edouard Delruelle : http://www.philopol.ulg.ac.be/telecharger/textes/ed_faire_de_sa_vie_une_oeuvre_d_art.pdf

Le souci de soi le rapport aux autres et plus largement l’intégration du contexte dans l’art contemporain

Art et philosophie. Ethique de soi : L’objet créé reste comme la forme matérialisée d’un moment de notre existence en attente d’explication, ou déjà le produit d’une démarche de création aboutie.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *